Archive for the ‘Protéines’ Category

Alors que certains bodybuilders fassent de la musculation pour le bien-être et son aspect esthétique, d’autres la font en vue d’une compétition. Mais quel que soit le but de la pratique du bodybuilding, l’intérêt est de chasser les graisses accumulées lors de la prise de masse. En effet, la prise de masse est toujours accompagnée d’une prise de gras et pour préparer une compétition, il est important de sécher.

Pendant la période de sèche, le but est de perdre du gras sans perdre du muscle. Pour les bodybuilders qui ont plus de deux mois pour préparer sa sèche musculaire, un régime alimentaire sain avec moins de glucides et plus de protéines est recommandé. Pendant cette période, l’apport de protéines multisources est recommandé car le but est de perdre du gras mais avec prudence tout en apportant progressivement une supplémentation de protéines.

Dans les quatre dernières semaines de la préparation, l’apport protéique sera basé essentiellement par le lactosérum du lait appelé « whey ». La whey est la forme de protéines la plus pure sur le marché. Elle se caractérise par sa vitesse d’assimilation très élevée qui fait d’elle la protéine par excellence pour finaliser la phase de sèche. L’introduction d’une supplémentation de brûleur de graisse n’intervient dans cette dernière phase de la sèche.

Ainsi, on peut accompagner les protéines avec des brûleurs de graisse multi-actions, CLA ou Carnitine (acides gras essentiels) pour maximiser la fonte de graisse. Mais si on a que quelques semaines pour sécher, l’idéal est d’accompagner la prise de protéine par celle d’un brûleur de graisse. Cela entrainera une sèche plus rapide tout en évitant le catabolisme musculaire.

Brutal Blade est un produit de Biotech USA, classé dans la gamme « Brutal », celle qui n’est destinée qu’aux culturistes de haut niveau et les bodybuilders expérimentés. Il est réputé pour sa formule riche en synéphrine et en stimulants, qui fait de lui, un produit indispensable.

Le Brutal Blade de Biotech USA

Brutal Blade est un produit intense. En fait, son premier objectif est la croissance musculaire sèche. Mais avec ses plusieurs stimulants, dont l’écorce de Saule et ses produits naturels riches en synéphrine, c’est aussi un véritable facteur de Thermogénèse, surtout lorsqu’il est associé à une dose suffisante de Kola, environ 500 mg. La thermogénèse est le processus métabolique le plus efficace.

En fait, c’est un phénomène qui produit de l’énergie à partir des graisses stockées, et ce, de la façon la plus rapide possible. Elle optimise la libération des graisses et garantit la prise de muscles sèche. Brutal Blade favorise également la perte graisses, grâce à ses extraits de thé vert composés de L-théanine et de caféine. C’est grâce à ces mélanges divers qu’il libère un maximum de calories.

Cela fait de ce produit, un excellent brûleur de graisses, idéal pour les périodes de sèche. Mais en plus d’assurer une perte de graisses constante, Brutal Blade contrôle efficacement le recyclage énergétique. Il facilite aussi le métabolisme lipidique du foie, lorsqu’il est associé à un messager intracellulaire, dont l’inositol hexaphosphate. S’ajoute à sa composition déjà très riche, un élément neurotransmetteur qu’est le DMAE. De façon indirecte, le DMAE contribue énormément à la contraction neuromusculaire.

Brutal Blade se présente sous forme de gélules. Prendre 3 gélules avec de l’eau 30 minutes avant le repas et une seule fois par jour peut suffire à vous donner un maximum d’effets positifs. Cependant, vous  pouvez prendre une gélule de plus pendant les jours d’entraînement.

Comme la protéine est l’élément le plus important chez les pratiquants de musculation, les compléments alimentaires protéinés ont été améliorés. De nos jours, la plupart des protéines ont été créées avec un parfum de fruit, leur donnant un gout plus agréable.

 

Quelles sont alors les meilleures protéines au gout de fruit ?

100% whey protein professional gout vanille-fruit rouge

Cette protéine contribue fortement à la construction musculaire. Son parfum vanillé et aux fruits rouges lui donne un gout très agréable. En plus, elle est très efficace car elle contient une bonne dose de glutamine, favorisant la sécrétion d’hormones de croissance. Chaque prise vous apportera 3,5g de glutamine. Il est conseillé d’en consommer pendant ou juste après les entraînements.

New from 450g gout fraise

New Form 450g est un mélange très efficace de protéine. Elle a plusieurs avantages, outre son gout savoureux à la fraise : brûleur de graisse, apport suffisante en protéines en plus des repas, digestion facile, réducteur de la sensation de faim. New form 450g vous boostera toute la journée et vous aidera dans votre prise de masse sèche.

Dymatize Iso 100 gout banane

Dymatize iso 100 est une protéine délicieusement parfumée à la banane. Elle vous aidera dans votre récupération musculaire. C’est aussi une protéine parfaite pour les régimes faibles en glucides. Prenez-en 2 à 3 fois par jour avec de l’eau ou une autre boisson de votre choix.

Iso Whey Fuel gout orange-mangue

Les douces saveurs d’une orange et d’une mangue sont réunies dans un seul produit : Iso Whey Fuel. Iso Whey Fuel c’est 25g de protéine pure par portion. C’est un produit destiné à vous aider dans votre récupération musculaire, votre croissance musculaire, et vos performances musculaires. Mettez une cuillère d’Iso Whey Fuel dans 180ml d’eau froide et consommez deux portions par jour.

L’on entend souvent que les protéines sont essentielles en musculation sans jamais avoir la définition de celles-ci. Les forums et les sites web en parlent sans aboutir à de vrais résultats. Les cultos ont leur propre définition de ce qu’est une protéine, dans une dimension très chimique.

Qu’est ce qu’une protéine pour les cultos ?

Il existe trois types de molécules de base dans notre organisme. Les glucides et les lipides sont les deux premières, ayant surtout un rôle énergétique.

Les protéines constituent donc la troisième molécule. Les protéines sont, en fait, d’énormes molécules se composant d’acides aminés, qui contiennent à leur tour de l’azote, sachant que les glucides et les lipides n’en contiennent pas. Les cultos ont un grand besoin d’acides aminés pour les aider dans leur entraînement, voilà pourquoi ils optent souvent pour des compléments alimentaires protéinés, à l’instar de la créatine. Les protéines ont aussi un rôle important dans notre organisme, et surtout pour les cultos : elle assure la structure des cellules musculaires. Cependant, contrairement aux lipides, c’est-à-dire la graisse, les protéines ne peuvent être stockées par le corps. C’est la raison pour laquelle il faut renouveler la quantité de protéine régulièrement pour qu’elle soit maintenue.

Les cultos procèdent autrement : ils détruisent les cellules musculaires avec leur entraînement et les répare ensuite par une alimentation hyperprotéique car pour eux, il ne s’agit pas de maintenir le taux de protéine mais l’augmenter. Cela veut dire qu’ils ne consomment pas simplement une quantité suffisante de protéines par jour, mais beaucoup plus.

D’ailleurs, les grands pratiquants de musculation mangent toutes les 3 heures pour avoir l’énergie et les apports nécessaires. En moyenne, un culto consomme 2,5g par kilo de protéines du poids du corps par jour. C’est la dose idéale pour arriver à hypertrophier le muscle.

La protéine en poudre a une grande popularité auprès des adeptes de musculation. Mais son effet lui a couté d’être criblé de toutes sortes d’accusations à tel point que les forums sont inondés de question sur les rumeurs qui circulent sur ce produit : dopage, substances interdits…

 

Pour commencer, il faut noter que ces allégations sont fausses étant donné que les suppléments nutritionnels dont fait partie la protéine en poudre sont tous sujet à des contrôles et d’études scientifiques. Les protéines en poudre sont extraites de produits naturels d’origine animale ou végétale comme le lait, l’œuf, le soja ou les pois. Ce qui fait que malgré les traitements apportés pour avoir cette poudre blanche, les protéines en poudre reste un produit naturel. La protéine d’œuf a été longtemps la reine des protéines jusqu’au moment où les laboratoires ont trouvé la vertu de la whey ou protéine de lactosérum. En effet, la whey est plus efficace que la protéine d’œuf et la caséine (protéine basique du lait) et sa présentation en poudre lui a valu de nombreux critiques et de mauvaise réputation.

Dire que la consommation de la protéine en poudre est mauvaise pour la santé est totalement fausse. Jusqu’à maintenant, aucune étude scientifique n’a démontré l’existence d’un effet secondaire sur la consommation de protéine. On parle souvent de la protéine en poudre qui est mauvais pour les reins. La protéine en poudre tout comme les aliments hyperprotéinés ne causent pas de problème pour les reins du moins pour un corps en bonne santé. Mais pour un individu ayant déjà un problème de reins, il est clair que la consommation de protéine dans toutes ses formes n’est pas recommandée.

Mais comme tout autre aliment, le fait d’en consommer trop ou de ne pas suivre l’indication prescrite par les fabricants peuvent avoir des conséquences sur la santé. La protéine peut faire grossir si la dose n’est respectée. Par exemple, 40g de protéine en poudre apporte 300kcal au corps humain et en montant la dose, le corps va stocker le surplus de calorie sous forme de gras.

De nombreux mythes sont apparus dans le monde sportif et notamment dans la musculation. L’un d’entre eux est le fameux chiffre sur les protéines : ne consommer que 30 g de protéines par repas. Cette affirmation est apparue dans les années 80 et continue de faire du bruit.

La vérité sur les 30 g de protéines c’est que la quantité de protéines que vous pouvez consommer, absorber et utiliser dépend de plusieurs choses à commencer par vos capacités d’absorption ainsi que du contexte : combien de protéines ont été consommés récemment, la récupération musculaire que vous avez à faire… Ce mythe a en fait été inventé pour une raison assez simple. C’était pour rappeler aux sportifs qu’il était mieux de manger des petits repas plus souvent dans la journée à la place de trois gros repas bourrés de calories.

Des études scientifiques ont également été menées et des résultats ont été trouvés, niant la théorie des 30 grammes de protéines. La quantité de protéines à consommer est limitée mais 30 grammes s’avère être une quantité très faible pour un sportif. En fait, le principe est simple. Il faut 1 à 1,5 g de protéines par jour, pour chaque livre de poids à répartir en 6 repas. Pour une personne qui pèse 210 livres, la moyenne est de 35 à 52g de protéines par repas, par exemple. Une étude a aussi prouvé que 6 petits repas étaient largement plus bénéfiques que 3 repas copieux. Cette étude a été menée sur des femmes âgées. Elle a démontré que la synthèse des protéines était beaucoup plus élevée dans un énorme repas contenant 50g de protéines que pour une quantité modérée de protéines (c’est-à-dire la quantité en fonction de chaque livre de poids) réparties sur plusieurs repas.

Le petit déjeuner, plusieurs personnes le disent, est le repas le plus important de la journée. Cela est également vrai pour les sportifs adeptes de musculation, car il s’avère que le petit déjeuner a son importance dans cette activité.

Le petit déjeuner en musculation

L’importance du petit déjeuner en musculation n’est pas flagrante, mais elle est tout de même d’une grande ampleur. D’ailleurs, tous les repas sont importants en musculation mais le petit déjeuner est celui à ne pas manquer. Il rythme la journée et influence les horaires d’entraînement d’une manière indirecte. Le petit déjeuner est un rattrapage du jeûne pendant la nuit, car en dormant, le corps se repose mais continue de perdre des calories et des éléments essentiels aux muscles : lipides, glucides, protéines et même de l’eau. Si le petit déjeuner est important pour la plupart des gens, il l’est encore plus pour les sportifs pratiquant la musculation.

Quelques conseils de petit déjeuner

Le petit déjeuner est essentiel au bon déroulement de la journée et des séances de musculation. Il faut donc qu’il soit des plus complets. Pour cela, le premier élément à inclure absolument dans le petit déjeuner est le liquide (thé, lait, jus de fruits…) Ensuite, s’assurer que tous les aliments contiennent du glucide (peu de sucres, pain complet…), du lipide (lait, fromage, œufs…) et des protéines (yaourt, charcuterie…). Il est aussi possible de prendre des compléments alimentaires protéinés comme le BM4 Big muscle, une protéine à assimilation lente et rapide avec un supplément d’avoine, cela est optionnel mais idéal.

Après, pensez à bien doser les quantités, en fonction de l’effort à effectuer pendant la journée, des attentes et du poids. En ce qui concerne la musculation, il est recommandé de prendre un petit déjeuner représentant 20% de la ration calorique.

1. Les accélérateurs de croissance musculaire

Il existe plusieurs suppléments alimentaires dont le rôle est d’accélérer la croissance musculaire. Essayez l’Humavol X2. Il provoque une cogestion musculaire, sans stimulant ni caféine.

2. Les brûleurs de graisse

La graisse est à éliminer pour que le résultat visuel soit parfait. Prenez de l’Hydroxycut Hardcore Elite pour bloquer les graisses et progresser plus vite dans la prise de masse musculaire.

3. Les protéines musculation

Il existe des protéines consacrées à la musculation. Le BM4 Big muscle est vivement recommandé. Il favorise la perte ou le maintien du poids, et est enrichi en protéines d’avoine.

4. Protéines de lactosérum

Ce type de protéine est essentiel pour la récupération ainsi que pour le développement musculaire. Cela peut se trouver dans plusieurs produits comme le WP8 Myobolic 2.0.

5. La glucosamine

Lors d’un entraînement en salle de musculation, les articulations risquent beaucoup. La glucosamine est le meilleur supplément pour la protection des articulations. Vous trouverez de la glucosamine dans l’Animal Flex.

6. L’arginine

L’arginine est un acide aminé qui favorise la production de l’oxyde nitrique (NO) dans le corps. Elle augmente la perte de graisse et le taux d’hormones de croissances.

7. Le BCAA

Le BCAA est un acide aminé qui permet de prendre du muscle sec. Le BCAA sert de source d’énergie aux cellules musculaires. Prenez du BCAA FX3, il est plus efficace que les autres et empêche la fonte musculaire.

8. les Gainers

Les Gainers favorisent l’apport en éléments nutritifs nécessaires à l’augmentation de la masse musculaire (protéines, glucides…).

9. La créatine

La créatine augmente de façon particulière le volume musculaire. Elle améliore la reconstitution en ATP et  la synthèse des protéines.

10. La carnitine

Enfin, il faut compléter tout ça par un brûleur de graisse qu’est la carnitine. Le plus célèbre est l’Acetyl L-Carnitine, idéal pour la perte de poids.

Le Xtreme Mass Gainer est un complément alimentaire destiné aux sportifs et bodybuilders ectomorphes ainsi qu’aux personnes maigres qui désirent prendre de la masse musculaire. Privilégiant le volume à la définition musculaire, ce produit de Xcore Nutrition est très riche en glucides. On y retrouve des ingrédients qui favorisent la construction des fibres. L’organisme est boosté pour produire de l’énergie. La teneur en protéine est logiquement moins importante due à l’importance accordée à la masse musculaire.

Les ingrédients du Xtreme Mass Gainer ont été choisis pour leur capacité à s’adapter au métabolisme rapide des ectomorphes. Ils sont à même de réguler l’organisme afin de développer rapidement des tissus musculaires.

Cette prise de masse rapide est un objectif visé par les bodybuilders débutants et les personnes maigres qui veulent avoir un poids plus lourd et une silhouette plus imposante.

Le Xtreme Mass Gainer est classé dans la catégorie des gainers à –de 20% de protéine. Une dose contient 50 mg de protéine contre 260 mg de glucides, soit un rapport de 1 :4,5. Même si ce n’est pas l’ultime but, vous pouvez obtenir une musculature sèche si vous êtes de type ectomorphe.

L’ectomorphe bénéficie de la grande quantité de calories pour accélérer la prise de masse particulièrement lente. Les 1315 calories apportées par le supplément sont assimilées grâce à l’inostol et des oligoéléments comme les vitamines et les minéraux.

La Créatine agit en faveur de la construction musculaire et permet d’augmenter la force. La glutamine et les acides aminés favorisent l’assimilation des nutriments par l’organisme.

Mélangez 2 dosettes dans 300 ml de lait ou d’eau pour préparer votre dose de Xtreme Mass Gainer. Prenez 1 dose 1 heure avant le sport et 1 autre immédiatement après. Vous devez en prendre également entre les repas, dans la matinée ou l’après-midi.

La boisson PowerTech de Dymatize n’est pas une nouveauté, mais une mise au point d’une formule ancienne basée sur la combinaison de créatine avec le dextrose. La sélection des ingrédients a permis de ne retenir que des éléments essentiels qui ont déjà fait leur preuve dans la nutrition des bodybuilders. Le fabricant connu pour sa gamme de produits destinés aux sportifs professionnels privilégie la croissance musculaire, la production d’énergie durant la séance, la récupération pendant et après le sport.

Dymatize a rassemblé plusieurs matrices à action spécifique pour composer le Power Tech. L’ingrédient de base est le complexe de créatine monohydrate et citrate. Pour gagner en masse musculaire, l’organisme du bodybuilder bénéficie de la matrice Mass gain qui contient de la L-Arginine favorable à la croissance et la congestion musculaire ainsi que le Dextrose qui augmente le taux d’insuline.

Pour la Créatine, Dymatize fait appel à la Taurine pour booster une production naturelle. Cette matrice à base d’acides aminés favorise la croissance et la récupération, sans oublier la construction des fibres due à la forte teneur en BCAA utiles.

Pour la croissance musculaire, le Power Tech bénéficie du complexe GlucoMaxx à base d’Acide aspartique, L-Phénylalanine et L-Arginine. Les acides aminés y participent également en tant qu’anabolisants. Sa teneur en Inosine libère de l’énergie qui aide le corps à supporter la séance d’entrainement. Le métabolisme énergétique est optimisé par une grande quantité de vitamines B et C.

Avec Power Tech, le bodybuilder gagne en performance grâce à une capacité de récupération accrue. L’organisme dispose de réserves en énergie et en créatine puisque les pertes sont très vite compensées. Le gain en force est indéniable vu que les charges soulevées sont plus lourdes.

Le PowerTech de Dymatize est une boisson post-entrainement. Mettez 2 dosettes dans 400 ml d’eau, à boire après l’entrainement durant au moins 4 semaines. La prise se fait le matin lors des jours de repos.

Recherche